Bannière élections
JMT 2018
Datadock
Suivez-nous sur Twitter
Teleformations
Identifiant
Mot de passe

Actualités

a  a  A 

Chercher un traducteur
Ok

Ou recherche : guidée avancée


Rechercher sur le site




Matinale IDF : L’évaluation des traductions dans l’édition
le 09-03-2016
par Délégation Île-de-france

Comment les maisons d’édition sélectionnent-elles leurs traducteurs ? Trouvent-elles facilement ces perles rares qui recréent la magie du texte d’origine et rendent en français les subtilités, l’inventivité, voire la complexité de l’écriture des auteurs étrangers ? Qu’est-ce qui les motive à faire traduire des histoires dont le contexte culturel est si éloigné du nôtre qu’on a peine à croire qu’elles trouveront un lectorat ? Pourquoi, malgré toutes les étapes d’assurance qualité qui jalonnent le parcours d’un ouvrage traduit jusqu’à son impression, certaines publications « sentent » encore la traduction, comportent des coquilles et autres bizarreries ?

Les trois lauréates du prix Pierre-François Caillé de la traduction 2015 (Sophie Hofnung, Prix Pierre-François Caillé pour sa traduction de l’espagnol (Argentine) du roman jeunesse Pierre contre ciseaux d’Inés Garland, paru aux éditions de L’école des loisirs ; Marie-Anne de Béru, Mention spéciale pour sa traduction de l’anglais (États-Unis) de Will le magnifique, de Stephen Greenblatt, publié chez Flammarion ; Anne Cohen-Beucher, Mention spéciale pour sa traduction de l’anglais (États-Unis) de DJ Ice de Love Maia, paru chez Alice éditions, et leurs éditrices respectives (Véronique Haïtse, Pauline Kipfer et Mélanie Roland) viendront présenter leurs expériences et les collaborations fructueuses qui ont été saluées par le jury.

Des membres du jury prix Pierre-François Caillé seront également présents pour faire part de leur travail d’évaluation des traductions candidates au prix. Ils évoqueront la joie, voire la jubilation, suscitée par certains morceaux de bravoure, mais aussi leurs doutes et leurs frustrations.

Cette table ronde sera en outre l’occasion de lancer l’appel à candidatures pour le prix Pierre-François Caillé de la traduction 2016.

Décerné depuis 1981 par la Société française des traducteurs (SFT) en coordination avec l’École Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs (ESIT), le prix Pierre-François Caillé de la traduction récompense chaque année un traducteur d’édition en début de carrière.

Lire le communiqué relatif à la remise du Prix Pierre-François Caillé de la traduction 2015.



Quand ?

Samedi 19 mars à 10 h 01, et nous vous accueillerons dès 9 h 30.




Où ?

Au Café du Pont-Neuf

14, quai du Louvre - 75001 Paris

M° Pont-Neuf/RER Châtelet




Votre petit-déjeuner comprendra une boisson chaude, un verre de jus d’orange et une viennoiserie.

Un reçu de 9,50 € vous sera remis sur place. Si vous pouviez faire l’appoint, cela nous aiderait beaucoup.


Inscrivez-vous auprès de la delegation.idf-matinales@sft.fr d’ici le vendredi 18 mars à 12 h.
Nous pourrons mieux organiser la manifestation et vous remporterez peut-être notre livre du mois.


Adhérents ou pas à la SFT, traducteurs et interprètes en exercice ou étudiants, venez !

 



Au plaisir de vous retrouver ou rencontrer,


Votre équipe des Matinales-IDF
 
 

 




Contactez-nous - Liens - Plan du site - Mentions légales - Crédits : Synodia

Ayez le réflexe SFT, le syndicat professionnel des métiers de la traduction
Annuaire des traducteurs et interprètes – Formation continue – Conseil et accompagnement