Fermeture 07/12/2018
Election comité directeur
Renouvellement 2019
Datadock
Suivez-nous sur Twitter
Teleformations
Identifiant
Mot de passe

Actualités

a  a  A 

Chercher un traducteur
Ok

Ou recherche : guidée avancée


Rechercher sur le site




Sélection 2016 du Prix Pierre-François Caillé de la traduction
le 04-07-2016
par Prix Pierre-françois Caillé De La Traduction

Décerné depuis 1981 par la Société française des traducteurs (SFT) avec le concours de l’École Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs (ESIT), le prix Pierre-François Caillé de la traduction récompense chaque année un traducteur d’édition en début de carrière (ayant à son actif au maximum trois ouvrages traduits et publiés). Pour l’édition 2016, les éditeurs étaient invités à proposer des œuvres littéraires de fiction ou de non-fiction (y compris des ouvrages de poésie, théâtre, bande-dessinée, vulgarisation scientifique et technique) traduites en français et publiées en 2015.

 

Le jury, présidé par Mme Débora Farji-Haguet et composé de quatorze traducteurs professionnels dont M. Björn Bratteby, président de la SFT, s’est réuni le vendredi 24 juin pour délibérer et présenter la liste des ouvrages retenus. Après une première lecture, six titres ont été sélectionnés sur l’avis positif d’au moins trois membres du jury. Il s’agit de quatre ouvrages de fiction et deux ouvrages de non-fiction, publiés par des grands groupes d’édition mais aussi des maisons indépendantes, dont un éditeur suisse :

 

 

  • Mathilde Bach, pour sa traduction de l'anglais (États-Unis) d’Aucun homme ni dieu de William Giraldi, aux éditions Autrement,
  • Hélène Cohen, pour sa traduction de l'anglais (États-Unis) de Dix jours dans un asile, un reportage de Nellie Bly, aux éditions du sous-sol/Seuil,
  • Lionel Felchlin, pour sa traduction de l’allemand (Suisse) de La Poste du Gothard ou les états d’âme d’une nation, de Peter von Matt, aux éditions Zoé (éditeur suisse),
  • Romane Lafore, pour sa traduction de l’italien de Sur la pointe des pieds de Luca Rastello, aux éditions de la Table Ronde,
  • Tatjana Marwinski, pour sa traduction de l'allemand (Suisse) de Le printemps des barbares de Jonas Lüscher, aux éditions Autrement,
  • Lucie Modde, pour sa traduction du chinois de Tout ça va changer, de Lao Ma, aux éditions Philippe Picquier.

 

 

Le prix sera décerné le 2 décembre, après délibération du jury, selon une grille d’évaluation très précise qui tient également compte de la qualité du travail des éditeurs.

 

En 2015, outre le prix décerné à Sophie Hofnung pour sa traduction de l’espagnol du roman jeunesse Pierre contre ciseaux d’Inés Garland aux éditions de L’École des Loisirs, deux mentions spéciales étaient venues récompenser deux autres excellentes traductions : DJ Ice de Love Maia, paru chez Alice éditions (Belgique), traduit de l’anglais par Anne Cohen-Beucher, et Will le magnifique de Stephen Greenblatt, publié chez Flammarion, traduit de l’anglais par Marie-Anne de Béru.

 




Contactez-nous - Liens - Plan du site - Mentions légales - Crédits : Synodia

Ayez le réflexe SFT, le syndicat professionnel des métiers de la traduction
Annuaire des traducteurs et interprètes – Formation continue – Conseil et accompagnement