Renouvellement 2019
Datadock
Suivez-nous sur Twitter
Teleformations
Identifiant
Mot de passe

Actualités

a  a  A 

Chercher un traducteur
Ok

Ou recherche : guidée avancée


Rechercher sur le site




SFT – Hommage à Maurice Morvillez
le 30-01-2019
par Comité Directeur

La Société française des traducteurs (SFT) apprenait la disparition le 8 janvier 2019 de M. Maurice Morvillez. Personnalité du monde de la traduction, Maurice fut un membre très actif du syndicat, au point d’en devenir président en 1997. Très investi dans le réseau-franco-allemand, il contribua aussi beaucoup à la revue Traduire. Nous avons recueilli les témoignages de consœurs qui l’ont côtoyé de près et sont unanimes pour saluer ses qualités personnelles et professionnelles.

 

Traducteur allemand-français, ancien responsable assurance-qualité, Maurice Morvillez était ingénieur diplômé de l'École nationale supérieure d'électricité et de mécanique, promo 1952. Au sein de la SFT, il avait siégé au Comité directeur de 1991 à 2003 et exercé diverses fonctions : trésorier, trésorier adjoint, vice-président et président. Pour Suzanne Boizard, qui l’a côtoyé au cours de ces années, c’est une capacité d’analyse très fine qui le caractérisait : « Maurice avait cette faculté de toujours faire une réflexion pertinente au moment opportun. Il savait aussi canaliser les tempéraments querelleurs et apaiser les débats, c’était quelqu’un de très humain. » Sabine Colombe a été trésorière adjointe à ses côtés et garde le souvenir d’ « un homme très gentil, toujours prêt à aider. Maurice s’impliquait beaucoup dans le réseau franco-allemand et n’hésitait pas à renseigner de jeunes confrères sur des sujets techniques de manière bienveillante. Il était très compétent. »

 

Caroline Subra-Itsutsuji a quant à elle fait sa connaissance en 2003 à Paris, lors des rendez-vous professionnels minutés organisés par les représentants SFT d’Île-de-France. Elle se remémore cette matinée passée à « speed-dater » avec lui : « sacrée allure Maurice et son costume trois pièces ! Les viennoiseries étaient sèches mais ces instants généreux. Maurice mettait ses connaissances techniques pointues au service d’un métier qui le rendait fier. Des connaissances techniques dont on manquait un peu à la rédaction de Traduire en 2009-2010, quand il s’agissait de se téléréunir à l’heure. » Maurice mettait en effet son talent au service de la revue Traduire sans compter ses heures : « il était toujours prêt à retrousser ses manches et à passer un week-end sur les toutes dernières épreuves de Traduire pour donner la touche finale avant publication, dans un esprit de camaraderie, d’entraide et de bonne humeur empreinte de jovialité, souvent ponctuée de jeux de mots » se souvient Freddie Plassard.

 

La SFT est particulièrement fière d’avoir compté Maurice parmi ses membres et émue de sa disparition. L’ensemble du Comité directeur et de ses adhérents tient à saluer ce grand monsieur de la traduction et de l’engagement syndical. Merci Maurice.




Contactez-nous - Liens - Plan du site - Mentions légales - Crédits : Synodia

Ayez le réflexe SFT, le syndicat professionnel des métiers de la traduction
Annuaire des traducteurs et interprètes – Formation continue – Conseil et accompagnement