Interprétation à distance
Coronavirus : informez-vous
Nouveau numéro
Datadock
Suivez-nous sur Twitter
Teleformations
Identifiant
Mot de passe

Actualités

a  a  A 

Chercher un traducteur
Ok

Ou recherche : guidée avancée


Rechercher sur le site




SFT – Inés Introcaso lauréate du 34e prix Pierre-François Caillé de la traduction 2019
le 07-12-2019
par Comité Directeur

Le prix Pierre-François Caillé de la traduction 2019 a été décerné le 6 décembre à Inés Introcaso pour sa traduction de l’espagnol (Mexique) d’Evangelia de David Toscana aux Éditions Zulma. 

 Inés Introcaso lauréate du prix Pierre-François Caillé 2019

La lauréate Inés Introcas (d.) accompagnée de son éditrice Laure Leroy (g.) (photo : © Mona Awad)

 

Audacieux et décapant. Tels sont les qualificatifs pour le roman de David Toscana. L’auteur mexicain narre l’histoire d’Emmanuelle, fille de Dieu, devenue La Christe, la Messie, condamnée à affronter la misogynie ambiante, un père atrabilaire et un frère cadet jaloux, Jacob bientôt connu sous le nom de Jésus. Voici le Nouveau Testament brillamment revisité, frôlant le blasphème pour les uns, fleurant l’humour exquis du burlesque absurde pour les autres. 

 

« Délicieusement iconoclaste, voire irrespectueux ou hérétique, selon le cas, ce livre n’est pas dénué d’humour. Il fait preuve d’une grande érudition et d‘une parfaite connaissance des textes bibliques. », se réjouit Sylvie Escat, membre du jury. « J’y vois une incroyable prouesse pour la traductrice car l’humour est très dur à rendre d’une langue à une autre. Inés Introcaso a même réussi à trouver de nombreuses formules audacieuses comme la fécondation « in virgine », l’Ascension vs la Descension, un ventre si industrieux. » L’on pourrait imaginer ce livre réservé aux initiés, mais il n’est pas nécessaire d’avoir ce bagage culturel religieux pour l’apprécier. Selon Maria Lebret-Sanchez, également membre du jury, « l’écriture est comme une marquèterie où l’on reconnaît certes le texte biblique mais il est savamment distillé de touches personnelles humoristiques de l’auteur. La difficulté rencontrée par la traductrice tient de cette virtuosité à respecter ce double jeu, sans le rendre ridicule. » L’ouvrage, qui fait tout de même 426 pages, est « remarquablement réussi, bien écrit et bien traduit ». 

 

Décerné depuis 1981 par la Société française des traducteurs (SFT) avec le concours de l’École supérieure d’interprètes et de traducteurs (ESIT), le prix Pierre-François Caillé de la traduction récompense chaque année un traducteur qui débute dans l’édition (maximum trois ouvrages traduits et publiés).

 

Site dédié au prix : www.prixcaille.fr




Contactez-nous - Liens - Plan du site - Déclaration de confidentialité - Mentions légales - Crédits : Synodia

Ayez le réflexe SFT, le syndicat professionnel des métiers de la traduction
Annuaire des traducteurs et interprètes – Formation continue – Conseil et accompagnement