Prix Pierre-François Caillé de la traduction 2023 – Le Pion
Actualités SFT

Les ouvrages en lice pour le Prix PFC 2023 (2/4) – Le Pion

par Jury du prix Pierre-François Caillé de la traduction

le 17 novembre 2023

Mise en lumière : Marielle Leroy, pour sa traduction de l'espagnol de Le Pion de Paco Cerdà, aux éditions La Contre Allée

Une partie, deux hommes, 77 mouvements. Une confrontation acharnée et redoutable entre deux grands maîtres : l’un, espagnol, Arturo Pomar ; l’autre, américain, Bobby Fischer. Ce qui se joue entre eux : une partie d’échecs, mais pas que… Entre l’Espagne étouffée par la dictature de Franco et les États-Unis sous la présidence de Kennedy, en pleine guerre froide, Arturo et Bobby sont eux-mêmes de simples pions, parmi tant d’autres de la grande Histoire.

« L’auteur a su admirablement mettre en contexte cette période qui transparait en filigrane tout au long de la partie », s’émerveille Maryvonne Simoneau, membre du jury du Prix Pierre‑François Caillé. « Il arrive qu’une lecture suscite particulièrement notre intérêt. On ne se contente pas de lire, on s’approprie le texte et, plus encore, on pénètre dans son univers », ajoute Maryvonne qui, piquée de curiosité par le thème développé dans Le Pion, a approfondi sa lecture avec Le sacrifice du Roi de Livie Hoemmel (roman sorti en 2023 et qui évoque la machination du KGB en 1975 pour mettre fin à la carrière du meilleur joueur américain de l’époque : Bobby Fischer).

María Angeles Lebret-Sanchez, également membre du jury, a, elle aussi, complété sa lecture du Pion en se plongeant dans Los últimos (Les Quichottes en français) de Pablo Cerdà, premier livre traduit par Marielle Leroy de ce même auteur. « On dit que le traducteur est un passeur, et Marielle Leroy a parfaitement réussi ce rôle. Grâce à sa traduction, j’ai découvert un excellent auteur espagnol qui m’était jusqu’alors inconnu. Je lui en suis reconnaissante. J'aime bien les traductrices et traducteurs qui me font connaître un bon auteur. »

Le Pion, c’est aussi une réflexion philosophique profonde sur le rôle de cette pièce la plus humble de l’échiquier, qui est aussi maître du jeu, d’une certaine façon. Les deux citations en incipit illustrent cette idée, tel un fil rouge tout au long du récit.

« Les pions sont l'âme des échecs », de François-André Danican Philidor.

« Si la partie a un destin,

ils sont les jouets du destin

même si, parfois, par ironie,

c'est d'eux dont dépend ce destin »

d’Ezequiel Martinez Estrada.

La vie de ces deux grands champions, broyés par le pouvoir, chacun dans son pays et pour des raisons différentes, est également une illustration de ce statut paradoxal du pion.

Bien que les membres du jury du Prix Pierre‑François Caillé s’accordent à dire, à l’unisson, qu’évaluer la qualité d’une traduction sans aucune référence au texte source est un véritable défi, c’est bien la qualité du français qui prime avant tout, tant en matière de fluidité que de style, sans oublier la grammaire, l’orthographe et la typographie. En ce sens, María Angeles a particulièrement apprécié « le style concis, concret, bien documenté, efficace et sans superflu » de la traduction de Marielle Leroy, et Maryvonne « son expression maîtrisée, son style bien articulé, sa précision lexicale et le sérieux de ses recherches traductologiques ».

« Une bonne traduction ne sent pas la traduction. Lire une traduction, ce doit être quelque chose de naturel, de spontané, grâce aux choix pertinents opérés par le traducteur ou la traductrice, ce qui donne tout son sens au texte », ajoute Maryvonne, en référence à la théorie du sens fondée par Danica Seleskovitch. Un idéal que Marielle Leroy a su atteindre dans sa traduction du Pion.

Pour connaître le lauréat ou la lauréate de l’édition 2023 du prix Pierre-François Caillé, rendez-vous le 24 novembre prochain à Toulouse.

Pour tout savoir sur le prix Pierre-François Caillé de la traduction, découvrir les membres du jury, ainsi que la sélection complète de l’année 2023, c'est par ici 👉 www.prixcaille.fr

par Jury du prix Pierre-François Caillé de la traduction

le 17 novembre 2023

Articles similaires