Les outils

Contenu de la page
Contenu

Comment évaluer la rentabilité de votre activité de traduction ?

Évaluez la viabilité économique de votre entreprise de traduction grâce à des outils proposés par la SFT. Déterminez votre productivité, vos charges et revenus.

Des outils économiques professionnels

Dans un souci constant de professionnalisation des métiers de la traduction, la SFT a souhaité proposer plusieurs outils économiques destinés à aider les traducteurs, traductrices et interprètes à établir leurs tarifs et à mieux gérer leur activité.
Très morcelé, le marché de la traduction est en réalité constitué d'une multitude de marchés aux besoins et aux conditions tarifaires distincts. Des prestataires peuvent appliquer un même tarif indépendamment du projet de traduction quand d'autres évaluent minutieusement les spécificités de chaque mission et adaptent leur honoraire selon la charge de travail induite. Quelle que soit l'approche, c'est le solde du compte en banque à la fin du mois, les réserves en prévision de crises et le temps disponible pour sa vie privée et ses autres occupations qui importent.
Ces outils ne prétendent pas atteindre la perfection et nous savons que notre rentabilité dépend principalement des lois de l'offre et de la demande. Il est néanmoins sain d’évaluer périodiquement la viabilité économique de son activité, ce que ces ressources permettent.
Le premier de ces instruments est la version française de CalPro, adaptée au contexte du marché hexagonal à partir de la version originale de Xosé Castro Roig, Héctor Quiñones et Andrew Steel, diffusée par notre association sœur espagnole ASETRAD.

D'autres outils devraient prochainement paraître afin de compléter la trousse à outils des prestataires de traduction.

Respect de la libre concurrence

La Société française des traducteurs ne fixe ni ne suggère de tarifs à facturer pour les services de traduction et d'interprétation. Elle respecte en cela la législation qui régit la concurrence et rappelle qu'il est interdit aux membres d'associations professionnelles de s’entendre sur les tarifs (articles L420-1 ss. du Code du commerce).
Les tarifs résultent de la négociation individuelle entre les prestataires et leur clientèle en fonction des conditions de marché. Les montants qui figurent dans les outils proposés ne constituent ni des indications ni des recommandations de tarifs à facturer. Ces chiffres sont issus de la dernière enquête statistique et ne servent qu'à renseigner les outils pour vous aider à comprendre leur fonctionnement. Par ailleurs, ces outils ne constituent aucunement un conseil fiscal et ne doivent pas servir à cette fin. Les résultats obtenus visent uniquement à donner des tendances qui permettent d'orienter la prise de décision tarifaire.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour suivre l’actualité des métiers de la traduction et de l’interprétation.